Combien d’argent dépensons-nous pour l’assurance ? Comment la partager ?
Articles » Santé » Combien d’argent dépensons-nous pour l’assurance ? Comment la partager ?

Combien d’argent dépensons-nous pour l’assurance ? Comment la partager ?

Si l’on examine les dernières données sur le
la facturation des assurances en Espagne, ceux-ci indiquent que le secteur vit une bonne
moment. Revenus des compagnies d’assurance provenant de la vente de polices d’assurance jusqu’à concurrence de
en septembre 2018 s’élevait à 48 210 millions d’euros, un chiffre qui s’est élevé à
très similaire à celui de l’année précédente, dont 26 563 millions d’euros correspondent à
à différentes assurances non-vie (habitation, automobile, santé,…), tandis que 21.647
millions de dollars correspondent à l’assurance-vie telle qu’elle est reflétée dans les données de la recherche
Cooperativa de Entidades Aseguradoras (ICEA).

Ces données nous donnent une bonne idée de
mais il se peut que la facturation augmente à l’avenir
parce que de plus en plus de gens parient sur des produits aussi nécessaires qu’un assurance vie ou assurance maladie. Pour savoir comment
nous devons le replacer dans le contexte du reste des dépenses de la
la cellule familiale, quelque chose que l’on peut voir en il s’agit de
Enquête sur le budget des ménages
qui est effectuée chaque année par l’Institut de la santé publique et des populations des Institut national de la statistique (INE).

L’assurance maladie gagne en importance

Comme son propre nom l’indique, cet
l’enquête mesure la manière dont les Espagnols répartissent leur budget de dépenses, à la fois
aussi bien individuellement que par ménage, une unité importante, également dans l’assurance. Ce
l’est, parce que, bien qu’il existe des produits d’assurance liés à l’individu,
tout comme l’assurance-vie, dans bien d’autres cas, il s’agit d’une assurance par ménage. Par exemple, un
est habituellement une propriété familiale ou partagée, l’assurance du propriétaire de la maison est souscrite par
ou même l’assurance maladie, dans laquelle la chose la plus normale est d’inclure
dans le cadre de la politique tous les membres de la famille. Il est important de noter que
l’assurance-vie n’est pas incluse dans cette enquête, car elle n’est pas considérée comme une assurance-vie
les frais s’ils ne font pas partie de l’actif financier du client.

Avec ces prémisses, ce sont les suivantes
données de l’année 2017 (la plus récente avec l’enquête publiée), par rapport à l’année précédente
précédent.

Les charges d’assurance (non-vie) de
les Espagnols
2016 2017 Variation

Assurances liées à
logement

290,39 €

287,65 €

-0,9%

Assurance-maladie liée à la santé

1.153,88 €

1.186,42 €

2,8%

Assurances liées à
transport de marchandises

592,06 €

579,81 €

-2,1%

Assurance funéraire

321,77 €

321,78 €

0,0%

Autres assurances (y compris
responsabilité civile)

262,00 €

244,35 €

-6,7%

Total

2.620,10 €

2.620,01 €

0,0%

Source Enquête sur le budget
Relatives 2017 (Institut national de statistique)

À l’échelle mondiale, on observe que le
les Espagnols dépensent un montant important en assurance non-vie, 2.620,01
par ménage et par an, un chiffre qui est resté pratiquement stable
au titre de 2016 (2 620,10′)

Nous avons des changements importants dans
distribution. D’autres assurances tombent, y compris les voyages,
l’assistance ou la responsabilité civile (à peine 1 famille sur 10 est engagée)
244,35 par ménage. La deuxième
est précisément celle qui existe le plus par ménage, le
liés aux véhicules (loués par 4 ménages sur 5). Vos dépenses pour
579,81, soit 2,1% de moins

Le troisième qui tombe le plus est l’assurance
qui est contracté par 7 ménages sur 10. Dans
ce type d’assurance multirisque a diminué de 0,9 % à 287,65 euros. Il
maintient une assurance décès stable, souscrite par 1 ménage sur 3,
avec une variation de seulement un cent par rapport à l’année précédente
321.78)

Mais celui qui gagne des positions et importance
chez les Espagnols est l’assurance maladie
. Jusqu’à 1 186,42 euros
par ménage et représente une augmentation de 2,8 % par rapport à l’année précédente, mais plutôt une augmentation de 2,8 % par rapport à l’année précédente
son importance dans le budget de l’assurance non-vie augmente. Il s’agit d’une hausse par rapport à 44 p. 100 dans le..
en 2016 à 45,3 % en 2017. Une famille sur trois parie déjà là-dessus
dans une tendance qui, si l’on revient aux données de facturation de l’application
les neuf premiers mois de 2018 poursuivront leur croissance

L’article Combien d’argent consacrons-nous à l’assurance ? comment la distribuons-nous ? est apparu en premier sur Blog Aegon Seguros.