Les fleurs : des alliées santé
Articles » Santé » Les fleurs : des alliées santé

Les fleurs : des alliées santé

C’est peut-être parce qu’elles sont belles ou parce qu’elles ne peuvent être stockées longtemps que nous consommons si rarement des fleurs. Beaucoup préfèrent au contraire les admirer et ceux qui les cultivent, le font rarement dans le but de les manger.

Pourtant, l’histoire nous apprend que de nombreuses recettes traditionnelles utilisaient les fleurs comme ingrédient principal ou secondaire. Et on oublie souvent que certaines fleurs contiennent des substances ayant des effets très bénéfiques sur la santé.

De quoi sont faites les couleurs des fleurs ?

Comme on le sait tous, le vert est la couleur qui domine dans le monde végétal. Ce sont des couleurs très largement mises en avant par le fleuriste à Haguenau. Cette règle ne s’applique cependant pas aux fleurs même si le pigment responsable de cette teinte se retrouve dans les fleurs du rosier ou des chrysanthèmes. La pigmentation d’une fleur est due à 2 grands groupes de pigments :

  • Les flavonoïdes: elles couvrent une large palette de couleur allant du rouge à l’ultraviolet. Elles sont principalement représentées par les anthocyanes ;
  • Les caroténoïdes: elles donnent la couleur jaune à rouge orangé. Elles comprennent le bêtacarotène, le lycopène et la lutéine.

Les pigments, d’excellents antioxydants

Le plus intéressant est que les différents pigments contenus dans les fleurs ont des effets particulièrement bénéfiques sur la santé :

  • La chlorophylle a des vertus anticancéreuses et detoxifiantes. Elle aide de ce fait à prévenir de nombreux cancers et certaines maladies cardiovasculaires en ralentissant le vieillissement des cellules et en facilitant la circulation sanguine ;
  • Le bêtacarotène, aussi appelé provitamine A, renforce le système immunitaire, limite le risque d’apparition de cancer, améliore la vision et tonifie la peau ;
  • La lutéineaide à prévenir la dégénérescence maculaire en augmentant la pigmentation dans la macula (zone de la rétine responsable de la vision centrale). Elle améliore également la tolérance au soleil et préserve l’intelligence cristallisée ;
  • Le lycopène a pour effet de ralentir l’épaississement des parois des artères et la croissance des tumeurs.
Nous vous conseillons également :   Quelles assurances peuvent être déduites par un travailleur indépendant dans la déclaration d'impôt sur le revenu ?

Des fleurs pour soigner divers troubles

Il existe diverses manières de consommer les fleurs, mais les incorporer directement dans un plat ou un dessert est le meilleur moyen de profiter de leurs principes actifs. Certaines d’entre elles dont les fleurs de la lavande, d’origan, du tussilage ou encore de la marjolaine ont des arômes intenses qui peuvent apporter une touche très particulière à un plat.

Au-delà de l’intérêt culinaire et gustatif, sachez que consommer régulièrement certaines fleurs permet de soigner de nombreux troubles légers :

  • Les fleurs de la lavande et du tilleul sont réputées pour leurs vertus relaxantes ;
  • Les fleurs de l’aspérule odorante et de la camomille romaine facilitent la digestion ;
  • La violette est très efficace pour lutter contre les maux de tête ;
  • La pâquerette favorise l’élimination des toxines et des déchets organiques ;
  • Les fleurs de la capucine, du mauve et du sureau aident à venir à bout d’un rhume ou d’une toux rapidement ;
  • Les fleurs de bourrache, d’épilobe ou encore de la rose trémière favorisent le transit intestinal.

Vous l’aurez compris, les fleurs sont des alliées santé à ne pas sous-estimer. Alors, qu’attendez-vous pour en consommer !