Qu’est-ce que la thérapie humaniste Carl Rogers ?
Articles » Alimentation » Qu’est-ce que la thérapie humaniste Carl Rogers ?

Qu’est-ce que la thérapie humaniste Carl Rogers ?

Parfois, il ne suffit pas de travailler avec un coaching nutritionnel et personnel pour changer vos habitudes et vous sentir bien dans votre peau. Vous devez aller plus profondément en vous-même pour provoquer le changement auquel vous vous attendez. Peut-être avez-vous vécu des situations tout au long de votre vie qui vous poussent à vous critiquer vous-même et à exiger trop de vous-même et vous n’en êtes pas conscient ou vous avez des croyances marquées par le feu dans votre peau qui boycottent continuellement vos objectifs. Avec la thérapie centrée sur la personne de Rogers, vous serez en mesure de travailler sur tous les aspects qui vous empêchent d’atteindre ce que vous vous êtes fixé comme objectif. Pour en savoir plus sur cette thérapie humaniste, vous pouvez lire ci-dessous tous ses principes, bases et bénéfices.

Carl Rogers’ Humanistic Psychotherapy : The Person-Centered Approach.

Pour comprendre l’approche rogérienne de la psychothérapie, il faut passer aux origines de la psychologie existentielle humaniste.

Origine de la psychologie humaniste:

En 1962, le psychologue américain Abraham H. Maslow, avec d’autres collègues, a fondé un nouveau mouvement axé sur l’approfondissement du comportement humain et la dynamique d’une vie humaine pleine et entière appelée humaniste-existentielle. Ce nouveau mouvement est influencé par un aspect freudien qui revalorise la personne en donnant plus d’importance à la situation, aux objectifs et aux intérêts actuels du patient. Elle donne un rôle important à la raison, à la volonté et à la capacité de choisir et de comprendre. Ces néo-frudiens ont introduit le facteur socioculturel et le sens spirituel de la vie comme motivation dans le développement de la personne.

Une autre branche de la psychologie humaniste est l’existentialisme : l’expérience individuelle et unique est la base de la connaissance. Ce à quoi Kierkegaard ajoute l’importance d’agir pour se connaître soi-même. Pour l’existentialisme, la personne est la seule source de données à la disposition du thérapeute : ce qu’elle vit, ce qu’elle en ressent et ce qu’elle construit.

Enfin, l’humanisme et sa recherche de la compréhension de la totalité de l’être humain ont une influence directe : la personne est une entité unique et originale en soi.

Bases et principes de base de la psychologie humaniste de Rogers :

  • La personne en tant qu’unité psycho-somatique (biologique et psychologique)
  • Image positive et optimiste de l’être humain, dans laquelle il y a une conception holistique de la personne qui est comprise comme une unité psycho-somatique.
  • L’expérience comme base pour l’étude de l’homme.
  • L’accent est mis sur des qualités telles que le choix, la créativité, l’appréciation et l’épanouissement personnel.
  • Primauté de la subjectivité et de l’expérience de la personne.
  • Un intérêt fondamental dans le développement du potentiel de chacun.

thérapie humaniste_2

La contribution de Carl Rogers et son approche centrée sur la personne : la tendance actuelle.

Rogers apporte un concept de base à ce qui précède, la tendance actuelle « L’être humain a une tendance innée à se mettre à jour, à se préserver et à se perfectionner physiquement et psychiquement.

La tendance actuelle va au-delà du maintien des conditions de subsistance de base, telles que la respiration ou l’alimentation. Cette tendance tend à revaloriser la personne, à l’enrichir et à l’aider à développer ses capacités. L’être humain a le potentiel d’évoluer et de grandir mais ne trouve pas toujours les conditions nécessaires pour pouvoir le développer. Le thérapeute a la responsabilité de promouvoir cet espace de sécurité où vous pouvez découvrir tout ce potentiel. La tendance actuelle agit toujours comme une source de connaissance de soi et comme un guide pour la vie.

À quoi ressemble un thérapeute en thérapie centrée sur la personne ?

  • La relation entre le thérapeute et le client. L’approche centrée sur la personne est un processus de prise de conscience de soi, de son expérience réelle. Une identité plus authentique se construit à travers la relation entre le thérapeute et le client. Rogers considère cette relation comme le fondement de la croissance d’une personne. La thérapie amène le client au sens profond de sa propre expérience. Pour cela, il est important de créer un véritable lien entre le thérapeute et le client. Dans ce type de thérapie, le plus important est d’aider le client à sortir de son cadre de référence, de son monde intérieur.
  • Le spécialiste de cette approche doit avoir trois attitudes de base:
  1. Empathie C’est la capacité de se mettre à la place de l’autre, de voir son monde comme il le voit.
  2. Acceptation inconditionnelle. C’est la confiance du thérapeute et l’appréciation sincère du client. Acceptez votre expérience d’une manière positive, neutre et affectueuse.
  3. Congruence. C’est l’authenticité du thérapeute, elle doit être authentique, transparente et sincère. A son tour, il doit se connaître et s’accepter lui-même. Cette congruence permet à la thérapie d’être un dialogue libre entre deux personnes, une conversation en tête-à-tête.

Le patient de la thérapie humaniste centrée sur la personne.

Ce sont les conditions de base qu’un client doit avoir pour qu’il y ait un véritable changement thérapeutique et que le processus soit efficace :

  1. Attitude ouverte à l’expérience Il faut être « ouvert à » : expérimenter, sentir, découvrir…. Pour pouvoir vivre dans l’ici et le maintenant. Être prêt à s’épanouir pour vraiment prendre conscience de l’expérience.
  2. Engagement dans le processus thérapeutique. Engagement envers votre processus personnel, vos séances et votre relation thérapeutique.
  3. Te faire confiance et t’écouter. Avec cette attitude, vous aurez accès à votre conscience. Vous serez plus cohérent avec vous-même et votre comportement s’adaptera à vos besoins personnels et sociaux.

Thérapie humaniste _1

Avantages d’une approche centrée sur la personne

  • Tu te connaîtras mieux.
  • Vous comprendrez vos émotions et vos expériences.
  • Vous soulagerez votre stress, votre angoisse et/ou votre anxiété.
  • Vous cesserez de vous sentir coupable et de vous juger vous-même.
  • Vous déverrouillerez les barrières qui ne vous permettent pas d’avancer.
  • Tu trouveras tes croyances limitantes.
  • Vous acquerrez des outils pour mieux faire face à votre quotidien.
  • Vous gagnerez en estime de soi et en sécurité.
  • Tu t’accepteras toi-même.